Hôtel d'Assezat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hôtel d'Assezat

Message par Fanny le Sam 18 Nov - 9:37



http://www.fondation-bemberg.fr/fr/home.html

Chef d'oeuvre de la renaissance classique. La cour d’honneur, somptueuse, sert d’écrin aux deux façades rythmées par les colonnes antiques et reliées par la tour d’escalier. Le collectionneur Georges Bemberg, fasciné par le lieu, le choisit pour exposer sa collection exceptionnelle d’œuvres d'art.

Chef d’œuvre de la renaissance classique, l’Hôtel fut édifié pour Pierre d’Assézat, marchand pastelier et capitoul de Toulouse. La cour d’honneur, somptueuse, sert d’écrin aux deux façades rythmées par les colonnes antiques et reliées par la tour d’escalier. Nicolas Bachelier, l’architecte, œuvra pour de nombreuses familles toulousaines. L’édifice légué à la ville de Toulouse en 1895 accueille les académies et sociétés savantes dont les Jeux floraux créés en 1323. Le collectionneur argentin Georges Bemberg, fasciné par le lieu, le choisit pour exposer sa collection exceptionnelle d’œuvres d’art et créa la Fondation Bemberg inaugurée en 1995, sans cesse enrichie par de nouveaux achats.

La fondation créée par le mécène Georges Bemberg propose un panorama de l’art occidental de la fin du Moyen Âge jusqu’au XXe siècle, à travers des collections exposées dans des salons à l’ancienne, entourées de mobilier d’époque.

Elle propose un parcours artistique de l’art en occident depuis la fin du Moyen-âge jusqu’au XXème siècle. Le premier étage s’organise en salons d’esprit Renaissance et XVIIIème où mobilier et objets d’art se mêlent, faisant revivre les intérieurs d’époque. Le second étage est consacré à la peinture impressionniste et post-impressionniste.





La salle 4 évoque un élégant boudoir également de la fin du XVIIIe siècle et abrite de la lumière une exceptionnelle collection de peintures et de meubles du XVIIe siècle.


La conjonction du cadre privilégié de la salle 6, ouvrant sur la splendide ordonnance de l'aile nord et de la présence, au sein de la collection, de nombreux portraits, a permis de renouer aevc la grande tradition des galeries de la Renaissance. Venant scander le ryhtme donné par les ouvertures, les bronzes du XVIe siècle répondent par la chaleur de leurs patines aux couleurs des peintures.





La conjonction du cadre privilégié de la salle 6, ouvrant sur la splendide ordonnance de l'aile nord et de la présence, au sein de la collection, de nombreux portraits, a permis de renouer aevc la grande tradition des galeries de la Renaissance. Venant scander le ryhtme donné par les ouvertures, les bronzes du XVIe siècle répondent par la chaleur de leurs patines aux couleurs des peintures.

       
avatar
Fanny
Co-Administratrice
Co-Administratrice

Messages : 1566

http://fannyminine.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum